• Jours Heures Mins Secs

    Avant les jeux olympiques d'hiver 2018

  • Jours Heures Mins Secs

    Avant les jeux paralympiques d'hiver 2018

Labels Grand INSEP

Accompagnement scientifique de l'INSEP en Trampoline de Haut Niveau

-A A +A

L'INSEP était présent les 3 et 4 juin 2016 aux Championnats de France de Trampoline, Tumbling et Gymnastique Acrobatique à Rouen avec Claire Calmels, chercheur au Département de la Recherche de l'INSEP. Ces Championnats de France de Trampoline, tout comme la coupe du Monde de Brescia dans une quinzaine de jours, représentent un enjeu important pour les trampolinistes, ces deux évènements étant les dernières compétitions avant les Jeux Olympiques de Rio.

 

Dans le cadre de ses actions d'accompagnement scientifique avec deux trampolinistes du Pôle de Bois-Colombes, Vincente Natta-Nouillot (Le Pecq) et Allan Morante (La Dionysienne Saint Denis), Claire Calmels s'est attachée à accompagner ces athlètes dans la gestion optimale de leurs entraînements et leurs compétitions. Grâce aux échanges réguliers avec Christine Blaise, entraîneur de Vincente et d'Allan, Claire Calmels a utilisé les techniques de simulation motrice pour consolider les mouvements acrobatiques, pour parfois reconstruire un mouvement présentant un défaut technique, mais également pour améliorer la confiance de ces "acrobates de l'air.

 

 

(g. à d : podium de Vincente Natta-Nouillot & podium de Allan Morante)

 

Rappelons que les techniques de simulation motrice consistent pour un individu soit à créer dans sa tête une image mentale d'un geste, soit à observer ce geste, soit à le mimer ou encore à le décrire verbalement. Il a été démontré très récemment, dans le domaine des neurosciences, qu'imaginer, observer, verbaliser, et exécuter un mouvement activaient des zones du cerveau quasiment similaires, notamment les aires motrices et sensorielles. Ainsi, si de nombreuses zones cérébrales sont activées de manière identique, lors de la simulation motrice d'un geste sportif et lors de son exécution réelle, on peut avancer que lorsqu'on s'entraîne à la simulation motrice, on s'entraîne aussi, pour partie, à la réalisation effective de ce geste.

 

Le constat de ce travail d'équipe (i.e., trampolinistes, entraîneur, scientifique) s'est révélé positif, puisque Vincente Natta-Nouillot et Elise Poissonnier ont remporté l'épreuve de trampoline synchronisé tout comme leurs homologues masculins (Allan Morante et Sébastien Martiny). En individuels, Vincente a pris la quatrième place et Allan a décroché le titre de Champion de France.

 

Nous suivre