• Jours Heures Mins Secs

    Avant les jeux olympiques d'hiver 2018

  • Jours Heures Mins Secs

    Avant les jeux paralympiques d'hiver 2018

Effets de la fatigue sur les paramètres psychologiques

-A A +A

Julie Doron et l'équipe de chercheurs constituée de Marc Jubeau (enseignant-chercheur à l’UFR STAPS de l’Université de Nantes), Jérôme Perez et Quentin Rouault (étudiants en Master 2 Entrainement à l’Université de Nantes) et Marjorie Bernier (enseignant-chercheur à l’UFR STAPS de l’Université Paris-Est Créteil) étaient les 22 et 23 février à Strasbourg et les 9 et 10 mars à Bordeaux aux Pôles France Jeunes de Badminton pour le lancement du projet de recherche intitulé : "Effets de la fatigue sur les paramètres psychologiques et physiologiques de la performance – Optimisation des ressources psychologiques visant l’aide à la performance de haut-niveau en badminton".

 

 

 

Ce projet de recherche est financé par le Ministère des Sports et mené en collaboration avec le Département de la Recherche de l’INSEP, l'Université de Nantes et la Fédération Française de Badminton.

Il s’inscrit dans la volonté de la Fédération Française de Badminton de s’appuyer sur des connaissances scientifiques solides en vue d’une meilleure compréhension des paramètres impliqués dans la performance en badminton et de leur optimisation sur le terrain afin de former l’élite en vue des prochaines échéances internationales majeures.

A haut-niveau, la difficulté est de maintenir un rythme de jeu très élevé, malgré la fatigue, tout en continuant à effectuer des choix de trajectoires et de cibles pertinent. Il semble, a priori, que ces qualités s’altèrent chez les joueurs français qui deviennent alors moins précis et moins lucides.

 

Dans ce contexte, l’étude des effets de la fatigue sur les paramètres physiologiques et psychologiques et plus largement sur la performance en badminton s’avère un champ d’investigation pertinent.

Ce projet de recherche propose ainsi une recherche originale et interdisciplinaire associant les champs de la psychologie et de la physiologie neuromusculaire pour répondre à ce constat et mieux comprendre les effets de la fatigue sur la performance. Les objectifs de ce projet sont :

  • d'évaluer les effets de la fatigue sur les paramètres physiques et psychologiques et la performance en badminton
  • de proposer un programme d’optimisation des ressources psychologiques afin de limiter les effets délétères de la fatigue.

 

A ce jour, les tests psychologiques et physiologiques ont été réalisés sans fatigue et avec fatigue auprès des athlètes des deux Pôles France Jeunes et avant le programme d’entrainement mental (8 semaines) mené actuellement par Quentin Rouault auprès des athlètes de Strasbourg et Anthony Mette auprès des athlètes de Bordeaux. Ces mêmes tests seront menés à nouveau à la fin du programme d’entrainement mental. Il faudra donc attendre le mois de mai pour les conclusions de la recherche. Ce projet devrait ainsi permettre de formuler des préconisations pour l’entraînement et la préparation des athlètes des Pôles France.

 

 

Nous suivre