• Jours Heures Mins Secs

    Avant les jeux olympiques d'hiver 2018

  • Jours Heures Mins Secs

    Avant les jeux paralympiques d'hiver 2018

Labels Grand INSEP

Exposition "Sport et Cinéma, une enfance partagée"

-A A +A

La Fondation Jérôme Seydoux-Pathé, en collaboration avec l'INSEP, fait évènement en cette rentrée 2017 en redonnant vie aux amours précoces du cinéma et du sport au travers d’une exposition d’images rares et d’une programmation de films uniques des premiers temps du cinéma : "Sport et Cinéma, une enfance partagée" (du 31 août au 21 novembre).

 

Depuis les années 1880, Georges Demenÿ réalise des recherches sur la locomotion humaine en s’appuyant notamment sur l’étude du mouvement sportif. Son travail chronophotographique, commencé aux côtés d’Etienne Jules Marey, perdure jusqu’à son passage à l’Ecole normale de gymnastique et d’escrime de Joinville, au début du XXème siècle.  
Le cinéma fait son apparition au sein de l’Ecole pour ne plus jamais la quitter.
Ce lien est marqué géographiquement par la proximité des deux établissements. Pathé est installé à Joinville-le-Pont et à Vincennes, l’Ecole de Joinville trouve ses marques dans le bois de Vincennes.  
Les deux vont collaborer à la création de prise de vues, Pathé disposant même d’un local de stockage aux abords du stade de l’Ecole.
Le sport a ainsi profité des progrès techniques des caméras et le cinéma a œuvré à la retransmission d’évènements tels que les Jeux Olympiques.

 

Le sport a constitué très tôt un sujet porteur, permettant d’attirer un large public dans les salles obscures. Le cinéma a offert de son côté un outil d’étude, d’instruction et de propagande. Les années 1910 et 1920 leur ont donné raison.  Le sport et le cinéma y ont acquis, de façon concomitante, une expansion fulgurante doublée d’une popularité extraordinaire.
Les affiches et les photographies publicitaires des films retracent la naissance de l’homme moderne, dont les exploits ont fasciné aussi bien le grand public que le monde du spectacle. Pratiquant des sports mondains ou populaires, l’athlète se mue en héros de cinéma et bientôt, en vedette. Les reportages de presse le présentent dans le monde du spectacle cinématographique et témoignent de la fascination qu’il a exercée sur le public. Imités par les acteurs, des sportifs comme Georges Carpentier ou Jack Dempsey deviennent à leur tour des personnages de films.

 

• A travers une sélection de films d’instruction, d’actualités, de captations d’évènements sportifs et de fictions, la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé propose, en partenariat avec l’INSEP et avec la collaboration de l’ECPAD**, le Comité international olympique (CIO), le Musée départemental Albert Kahn, Gaumont-Pathé Archives, le British Film Institute (BFI), Carlotta Films, la Cinémathèque Royale de Belgique, les Archives françaises du film du Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC) et la Cinémathèque Française, une quinzaine de programmes offrant un panorama éclectique sur l’omniprésence de la thématique sportive dans les premières décennies du cinéma → jusqu’au 26 septembre

 

L’exposition, quant à elle, dure jusqu’à la fin du mois de novembre. Elle présentera une centaine de documents inédits - photographies scrutant les gestes du sportif, affiches évoquant les exploits de l’homme moderne, reportages de presse présentant les relations des sportifs avec le monde du spectacle…- issus principalement des collections de l’INSEP et de la Fondation → jusqu’au 21 novembre

 

Sport et cinéma, une enfance partagée est parrainé par Gauthier Grumier, escrimeur français pratiquant l'épée, champion olympique par équipe et médaillé de bronze en individuel aux Jeux Olympiques d'été en 2016.

 

Programme, dates et horaires

- L’exposition "Sport et cinéma, une enfance partagée" se tient à la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé du 30 août au 21 novembre 2017. Elle présente une centaine de documents inédits, conçus à partir des années 1890, jusqu’à la fin des années 1930.

- Programmation des films

- Accédez au site de la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé

- Lieu : Fondation Jérôme Seydoux-Pathé, 73, avenue des Gobelins 75013 Paris

** Etablissement de communication et de production audiovisuelle de la Défense

 

Nous suivre