• Jours Heures Mins Secs

    Avant les jeux olympiques d'hiver 2018

  • Jours Heures Mins Secs

    Avant les jeux paralympiques d'hiver 2018

Labels Grand INSEP

Inauguration du « Lieu Unique" à l'INSEP

-A A +A



Le « lieu unique », cette plateforme de bureaux de 1000 m², a été officiellement inauguré hier, mardi 15 mars 2016 par M. Thierry BRAILLARD, Secrétaire d’État aux Sports, M. Denis MASSEGLIA, Président du CNOSF, Mme Emmanuelle ASSMANN, Présidente du CPSF, M. Jean-Philippe GATIEN, Président du Conseil d'Administration de l'INSEP et M. Jean-Pierre de VINCENZI, Directeur Général de l’INSEP.

Devant de nombreux présidents de fédérations, DTN, représentants du comité de candidature de Paris 2024 - parmi lesquels Bernard Lapasset et Tony Estanguet - et d’insépiens, Thierry Braillard a souligné l’importance et l’enjeu de ce lieu unique qui doit inspirer, rassembler et donner « envie de voir la vie en or ».

   

Le Ministère des Sports, le Comité national olympique et sportif français (CNOSF) et le Comité Paralympique et sportif français (CPSF), la Mission d’Optimisation de la Performance (MOP) de l’INSEP et la Mission Grand INSEP ainsi que l’Association des DTN sont dorénavant regroupés au sein d’un même lieu en plein coeur de l'Institut National.

Lieu unique

Le lieu unique est une unité géographique regroupant à l’INSEP l’ensemble des entités chargé du haut niveau. Il permet surtout une nouvelle collaboration opérationnelle. Une avancée majeure au profit des athlètes, des entraineurs, des DTN, des fédérations et du pays pour se positionner durablement parmi les plus grandes nations du sport mondial. L’objectif de cette cellule est de créer une nouvelle et puissante dynamique au profit du sport de haut niveau, et en particulier dans la quête de l’or olympique.

Un environnement au profit de la performance olympique et paralympique française qui n’aurait pas pu voir le jour sans la volonté forte de Jean-Luc Rougé, Président de la Fédération Française de Judo, vice-président du CNOSF en charge du haut niveau de faire bouger les lignes. « Je me rappelle encore de la première fois où j’ai participé à la commission nationale du sport de haut niveau en tant que représentant des athlètes. Nous étions alors en 1980 et j’avais été interpelé par la multiplicité des interlocuteurs qui, en plus, pour la plupart, ne se parlaient pas. Pour moi, ce manque d’unité, de dialogue et de cohésion a toujours nui à la performance. En sport collectif, un groupe ne peut pas gagner si ses joueurs ne jouent pas ensemble et ne communiquent pas. Aujourd’hui, grâce à ce lieu unique, le sport français a une vraie équipe nationale qui oeuvre pour le haut niveau. »

    

Un nouvel environnement au profit de la performance

Mis en place en janvier et inauguré le 15 mars, « ce lieu de partage, de rencontres, de débats d’idées nous permet d’avoir aujourd’hui des réponses concertées à nos différentes problématiques avec une unité de lieu, de temps et d’action » atteste Philippe Bana, président de l’Association des DTN et DTN de la fédération française de handball. « L’objectif est vraiment de croiser régulièrement nos compétences, nos savoir-faire et nos expériences pour affiner nos expertises du sport de haut niveau au service des fédérations », confirme Dominique Laterrade, directeur de la MOP.

« Elle démontre que nous travaillons désormais tous ensemble pour un seul objectif, l’or olympique et paralympique en engageant, à travers le Grand INSEP, l’ensemble de nos centres d’entrainement », souligne Jean-Pierre de Vincenzi, directeur général de l’INSEP.

Cette nouvelle collaboration opérationnelle des acteurs du sport de haut niveau tricolore pourrait déjà porter ses fruits cet été au Brésil, mais plus sûrement lors des prochaines olympiades. « Rio sera une étape très importante, mais nous sommes déjà projetés sur les prochaines éditions des Jeux et nous passerons à la vitesse supérieure, sans perdre de temps, dès le mois de septembre, confirme Denis Masseglia, président du CNOSF. Car dans le haut niveau, on le sait, la moindre minute compte ». « Ce lieu unique représente pour le CPSF un des éléments matérialisant la place croissante accordée à l’objectif paralympique dans la définition du sport de haut niveau » reconnaît Emmanuelle Assmann.

Sur le même sujet (sit du Ministère des sports) : Inauguration du Lieu Unique

Signature du Contrat d'Objectifs

En marge de cette inauguration, la signature entre l’INSEP et le Ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports du Contrat d’Objectifs et de Performance 2015-2017 orienté sur l’accompagnement de la performance des fédérations sportives, a été effectuée.

Crédit Photos : Hervé Hamon - MVJS

Nous suivre