• Jours Heures Mins Secs

    Avant les jeux olympiques d'hiver 2018

  • Jours Heures Mins Secs

    Avant les jeux paralympiques d'hiver 2018

Labels Grand INSEP

La Serbie, de retour à l'INSEP

-A A +A

Suite à la visite en août dernier de M. Vanja UDOVICIC, Ministre de la jeunesse et des sports de la République de Serbie, c’est au tour du Directeur Général de l’Institut du Sport et de la Médecine de Serbie (SISSM), M. Goran BOJOVIC, et de M. Darko UDOVICIC, Vice-Ministre des Sports, de venir visiter l’INSEP à la demande du Ministre.

 

De gauche à droite : Mme Danijela STAMENOV, Interprète, M. Milos KNEZEVIC, Représentant de l’association de Handball de Serbie, M. Goran BOJOVIC, Directeur Général de l’institut du sport et de la médecine de Serbie (SISSM), M. Darko UDOVICIC, Vice-Ministre des Sports, Mme Bobana Berjan BACVAREVIC, Assistante en charge des sports du Directeur du SISSM, M. Pavle JOVANOVIC, Représentant du SISSM, Mme Tamara GAVRILOVIC, Assistante en charge de la médecine du sport du  Directeur du SISSM - M. Marko STOJICIC, Architecte du SISSM

 

Venue à Paris spécialement pour une visite d’étude au sein de l’institut, la délégation a eu droit à un programme très riche qui lui a permis de repartir avec de nouvelles idées à mettre en place dans son pays.

Les Serbes ont pris le temps de visiter les installations durant toute la matinée, à l’heure où se déroulaient les entraînements. Ils ont pu croiser quelques athlètes et entraineurs, avec qui ils ont échangé, et ont posé de nombreuses questions sur le fonctionnement de l’INSEP. En effet, la Serbie dispose d’un centre de 42 hectares focalisé essentiellement sur la recherche et la médecine sportive  et mène actuellement une réflexion pour construire des installations sportives de pointe dans 7 sports : taekwondo, judo, karaté, lutte, tir à l’arc, athlétisme et escalade.

 

Après un déjeuner de travail, la délégation a visité le centre médical guidée par le chef de pôle M. Alain FREY. Ils ont été impressionnés par les 2 000 m² dédiés aux soins, à la rééducation et la réathlétisation et par la qualité des installations mises à disposition des sportifs de haut niveau : balnéothérapie, luminothérapie et cryothérapie.

Claire CALMELS, chercheuse, a ensuite fait une présentation très précise du département de la recherche suivie  d’une visite du plateau Recherche en présence du chercheur Antoine COUTURIER.

 

Pour terminer cette journée, Patricia DELESQUE, directrice des relations internationales a reçu la délégation, afin d’échanger sur les différents axes de collaboration possible. Ces deux visites à trois mois d’intervalle devraient aboutir à la signature d’un accord de coopération dans les prochains mois entre les deux instituts renforçant ainsi les relations bilatérales franco-serbes.

   

Crédits photos: INSEP

 

Nous suivre