• Jours Heures Mins Secs

    Avant les jeux olympiques d'hiver 2018

  • Jours Heures Mins Secs

    Avant les jeux paralympiques d'hiver 2018

Labels Grand INSEP

Mondiaux de Judo Jour J : stage de préparation terminal à l’INSEP

-A A +A

Après avoir reçu au cours de l’été les équipes de France de basketball, de volley-ball, de pentathlon moderne, de badminton et plus récemment l’équipe de France de lutte – en stages de préparation terminale en vue des grandes échéances internationales - l’INSEP a accueilli les judokas tricolores du 21 au 28 août. Objectif : parfaire la préparation en vue des Championnats du Monde de Budapest du 28 août au 3 septembre.

 

 

Cette ultime étape est venue ponctuer une longue série de stages de l’équipe de France de judo depuis plusieurs mois, de Soustons à Houlgate pour les hommes et de Bordeaux à Montpellier pour les femmes. A l’INSEP, au cœur du Pôle France, toute l’équipe de France s’est rassemblée pour « effectuer les derniers réglages » lors de ce stage terminal avant de partir défendre ses chances de médailles sur les tatamis hongrois.

Grâce à des conditions optimales d’entraînement à l’INSEP, l’équipe de France a pu dérouler son programme, partagé entre préparation physique, entraînements et récupération.

 

Séance d'entraînement de l'équipe de France de judo dans le Dojo de l'INSEP

 

Ce séjour insépien a également été ponctué par une journée avec les médias lors de laquelle les judokas et le staff ont pu échanger avec une cinquantaine de journalistes lors de séances d’interviews après un entraînement collectif, intense et impressionnant. L’occasion pour l’équipe de France de faire le point et d’afficher ses ambitions : deuxième du tableau des médailles des Jeux olympiques à Rio en 2016, elle part pleine d'ambitions à partir d’aujourd’hui à la conquête des Championnats du Monde !

   

Séance d'interviews avec les médias

 

« hadjime », soyez prêts !

18 judoka français vont fouler les tatamis de Budapest dans le cadre de ces Mondiaux, de Mélanie Clément en  moins de 48Kg à Teddy Riner pour les plus de 100kg et en parfaite parité.

Avec parmi eux, les 5 médaillés à Rio en 2016, dont la championne olympique Emilie Andéol (29 ans, + 78 kg), le double champion olympique et octuple lauréat mondial Teddy Riner, ainsi que Clarisse Agbegnenou et Audrey Tcheumeo (argent), et Cyrille Maret (bronze).

 

Ces Championnats du Monde ne représentent pas seulement une compétition majeure dans la saison ; ils vont permettre aux tricolores masculins et féminins, un an après Rio et avec Tokyo en ligne de mire, de se situer dans la hiérarchie mondiale. Enfin, la grande nouveauté de ces Championnats est la création d’une épreuve par équipes mixtes.

 

L'équipe de France de judo aux Championnats du monde de Budapest

  • Hommes : Khyar, Revol (- 60 kg) ; Le Blouch (- 66 kg) ; Axus, Duprat (- 73 kg) ; N'Diaye (- 81 kg) ; Clerget (- 90 kg) ; Maret (- 100 kg), Riner (+ 100 kg).
  • Femmes : Clément (- 48 kg) ; Buchard (- 52 kg) ; P. Gneto, Receveaux (- 57 kg) ; Agbegnenou, Pinot (- 63 kg) ; Gahié (- 70 kg) ; Tcheuméo (- 78 kg) ; Andéol (+ 78 kg).

 

→ Le site de la Fédération Française de Judo ICI

Nous suivre