• Jours Heures Mins Secs

    Avant les jeux olympiques d'hiver 2018

  • Jours Heures Mins Secs

    Avant les jeux paralympiques d'hiver 2018

Projet européen Gold in Education and Elite Sport : réunion multilatérale et conférence finale à Bruxelles

-A A +A

-- 

--

Lancé en janvier 2015, le projet Gold in Education and Elite Sport coordonné par l’INSEP et la Vrije Universiteit Brussels a organisé sa dernière réunion multilatérale et sa conférence finale les mercredi 7 et jeudi 8 décembre 2016 à Bruxelles ; l’occasion pour le consortium de présenter les résultats scientifiques du projet et les applications de ces résultats dans les pratiques quotidiennes des accompagnateurs du double projet. 

--

  1. Conférence finale : présentation des résultats, ateliers de travail et table ronde

La conférence finale a rassemblé une centaine de personnes issues de 9 pays (accompagnateurs du double projet, chercheurs, étudiants, représentants d’institutions sportives). Plusieurs professionnels n’appartenant pas au consortium et résidant hors de Belgique, en Suède, en France, aux Pays-Bas et en Italie avaient fait le déplacement pour cette journée d’échanges.

Après un 1er temps consacré à la présentation des principaux résultats scientifiques - études sur les compétences des sportifs de haut niveau en double projet et sur les compétences et outils/méthodes d’intervention des accompagnateurs du double projet - chaque pays partenaire a pu mettre en valeur les leçons tirées de sa participation au projet et présenter les actions engagées. Les experts qui se sont exprimés étaient unanimes sur la nécessité de réfléchir à une formation des accompagnateurs du double projet aux niveaux nationaux et européen.

Représentante scientifique du projet pour l’INSEP, Nadine Debois a souligné que l’analyse tirée des résultats français incite à une réflexion sur le développement des compétences affectives des sportifs de haut niveau en double projet en plus du travail déjà mis en œuvre par les accompagnateurs du double projet en matière de développement des compétences d’organisation, de planification, etc.

Le début d’après-midi a été consacré à 4 ateliers de travail dont l’objectif était de présenter et faire tester aux participants des outils pouvant être utilisés dans le cadre d’un travail d’accompagnement avec des sportifs en double projet. L’INSEP a animé l’un de ces ateliers et présenté 3 outils utilisables lors des 1ères séances de travail avec un sportif. Organisé autour d’un jeu de rôle, l’atelier invitait les participants à s’interroger sur des méthodes de recueil d’information, d’émergence de projet et de définition du cadre de travail. 

La journée s’est achevée par une table ronde et un cocktail.

--

   

--

  1. Réunion multilatérale

En préambule à la conférence, les partenaires du projet s’étaient réunis mercredi 7 décembre.

Les objectifs de cette dernière journée d’échanges étaient les suivants :

  • Présenter les résultats des troisième et quatrième étapes du projet GEES relatives au recensement, au développement et à l’évaluation d’outils et méthodes au service des accompagnateurs du double projet.
  • Préparer la rédaction d’un manuel de ressources à l’usage des accompagnateurs du projet réunissant les outils et méthodes identifiés dans l’étape précédente.
  • Préparer le rapport final qui sera remis à la Commission Européenne dans les prochaines semaines

L’ensemble des présentations du symposium sont disponibles sur le site du projet : http://gees.eu/

--

A propos du projet Gold in Education and Elite Sport

Depuis le 1er Janvier 2015, l’INSEP coordonne le projet Gold in Education and Elite Sport (GEES)* dont l’objectif est de favoriser l’employabilité des athlètes de haut niveau en développant leurs compétences et en optimisant les services mis à leur disposition au cours de leur double projet

Le projet est mené par un consortium international d’experts issus de 17 institutions européennes impliquées dans la mise en œuvre du double-projet (universités, instituts des sports, comités olympiques ou écoles du sport) avec l’appui de 45 chercheurs et accompagnateurs du double-projet. Le pilotage scientifique est assuré par la Vrije Universiteit Brussel (Belgique).

--

Nous suivre