• Jours Heures Mins Secs

    Avant les jeux olympiques d'été 2020

  • Jours Heures Mins Secs

    Avant les jeux paralympiques d'été 2020

Labels Grand INSEP

Portrait de Lucie DECOSSE - série Champions de France

-A A +A

Le portrait de Yannick NOAH dans la série Champions de France

Site dédié à la série: www.seriechampionsdefrance.com

 

« Si on m’avait dit ça quand j’étais petite ! » Le 30 août 2013, à l’issue des mondiaux de Rio, l’un des plus beaux palmarès du sport français tire sa révérence. Née le 6 août 1981 de parents guyanais, Lucie Décosse fait ses premiers pas dans le judo à six ans à Écouen, dans le Val d’Oise. Ses qualités sont très vite repérées par les instances sportives, qui la poussent à intégrer la section sport-études d’Orléans. Championne de France junior et médaillée de bronze des Journées olympiques mondiales de la jeunesse en 1999, elle obtient le titre mondial en 2000 et s’affirme comme l’une des judokas les plus douées de sa génération.

L’année suivante, elle fait une entrée tonitruante chez les seniors en remportant son premier tournoi de Paris et, dans la foulée, son premier titre continental. Championne d’Europe des moins de 63 kg, en 2002, la sportive est lancée ! Cette junior surdouée apprend vite et fourbit ses armes au plus haut niveau. Sa participation aux Mondiaux d’Osaka et aux Jeux olympiques d’Athènes lui permet de perfectionner sa technique défensive. Elle s’impose en 2005 en remportant le titre mondial des moins de 63 kg.

De 2006 à 2008, Lucie Décosse est toujours placée sur les plus hautes marches des podiums internationaux. Après une énième victoire au tournoi de Paris, elle décroche l’argent aux Jeux olympiques de Pékin. Une médaille au goût amer pour celle qui apparaissait alors comme la favorite du tournoi olympique face à la Japonaise Ayumi Tanimoto. La Francilienne sait tirer profit de ses échecs. Mettant en place une véritable pédagogie de l’erreur, elle change de catégorie et passe chez les moins de 70 kg. Cette stratégie risquée s’avèrera payante. Elle remporte deux titres mondiaux successifs, en 2010 et 2011 dans sa nouvelle catégorie. Le 1er août 2012, c’est une Lucie Décosse au sommet de son art qui déploie sa maîtrise technique. Par un ippon foudroyant, en neuf secondes, elle terrasse la Colombienne Yuri Alvéar, avant de remporter le graal, l’or olympique face à l’Allemande Kerstin Thiele. Elle vient de graver son nom dans les annales du sport français et guyanais.

Site de la fédé : http://www.ffjudo.com/

  • Livre : Le grand livre des techniques du judo, de Frédéric Demontfaucon et Stéphane Weiss, Amphora, 2011.

Site internet :

Nous suivre